L’ABC de la bouffée de chaleur

Par Zoe Leonard

Vous êtes une femme de moins de 40 ans ? Un homme? Cet article est pour vous.

De A à Z vous allez comprendre ce que ressentent les femmes qui vivent le symptôme le plus classique de la ménopause : la bouffée de chaleur.

/

Pendant une bouffée de chaleur une femme éprouve une soudaine sensation de chaleur qui se répand rapidement sur le haut de son corps et son visage, elle peut rougir et sentir les battements de son cœur s’accélérer. Elle peut transpirer et enfin frissonner quand la bouffée de chaleur se calme.

/

Aérer – « C’est moi ou il fait chaud ? » Le soulagement le plus simple : ouvrir la porte ou la fenêtre. Mieux: offrir un éventail, un ventilateur.

Bouffées – bouffées, bouffi, bouillie… Quel mot terrible et faible. Ne pourrait-on pas parler d’éruptions volcaniques ?!?

Cliché – Qui dit ménopause dit bouffées de chaleur. Et il fait souvent ricaner ce cliché.

Déroutantes & épuisantes

Fréquentes – C’est le symptôme les plus fréquent de la ménopause (au moins 2/3 des femmes en ont selon notre récent sondage) et les bouffées de chaleur surviennent souvent plusieurs fois par jour.

Gêne & Honte

Inexpliquées – la cause des bouffées de chaleur est encore peu claire. Elles sont certainement associées à la chute en œstrogènes de la ménopause mais à taux d’œstrogènes égaux certaines femmes ont des bouffées de chaleur et d’autres non. D’autres mécanismes sont donc certainement impliqués et le résultat est que la femme à la ménopause ne contrôle plus aussi bien sa température corporelle – une faible élévation de la température de la pièce et le corps pense surchauffer – pour compenser, pour essayer de rafraichir le corps, les vaisseaux sanguins sous-cutanés se dilatent (d’où les rougissements et la sensation de « bouffées de chaleur ») et la transpiration apparaît.

Jogging & Kilos – Les femmes qui ne font pas d’activité physique seront plus incommodées par les bouffées de chaleur. Et de manière générale les femmes en surpoids ont des bouffées de chaleur plus fréquentes et plus intenses.

Longquand finiront-elles ? En moyenne, une femme a des bouffées de chaleur pendant 2 ans mais certaines en ont pendant 5 à 7 ans ou jusqu’à 15 ans. Une bouffée de chaleur peut durer entre 30 secondes et 5 minutes.

Moiteur ou en Nage

Où ? le visage, le cou et la poitrine essentiellement.

Peur – palpitations et sueurs, les mêmes signes pour la peur ou les bouffées de chaleur.

Qualité de vie – quand elles sont intenses les bouffées de chaleur peuvent être un frein à la productivité au travail ou aux activités quotidiennes.

Risques – les facteurs de risque : le tabac, l’alcool, la caféine et les excitants en général. L’anxiété aussi – comparées aux femmes ayant un niveau d’anxiété normal, les femmes présentant une anxiété modérée sont trois fois plus susceptibles d’éprouver des bouffées de chaleur et les femmes présentant une anxiété élevée cinq fois plus.

Surprenante – la première bouffée l’est assurément et beaucoup d’autres prennent aussi de cours.

THM : le traitement hormonal de la ménopause peut soulager les bouffées de chaleur des femmes qui peuvent ou désirent le prendre. D’autres approches peuvent aussi aider (voir ici).

Variable : la durée, la fréquence, la sévérité et le moment d’apparition des bouffées de chaleur dépendent de beaucoup de caractéristiques individuelles et varient d’une femme à l’autre. Pour de nombreuses femmes elles surviennent de temps en temps sans les gêner trop mais pour d’autres (20% des femmes) elles peuvent êtres très sévères et disruptives.

Zzz : Les bouffées de chaleur peuvent aussi survenir la nuit. Elles peuvent réveiller et donc nuire à la qualité du sommeil. Les sueurs nocturnes peuvent survenir de façon isolée sans bouffées de chaleur ce sera le sujet d’un autre article.

Commenter

* En utilisant ce formulaire vous acceptez le stockage et l'usage de vos informations par ce site internet.

Vous aimerez aussi

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Accepter Plus d'infos