Autoportrait photo d’une femme en milieu de vie

Par Zoe Leonard

Mom is being crazy @ Elinor Carucci, 2017

Pour donner de la visibilité aux femmes en milieu de vie, qui de mieux que les artistes ? La photographe Elinor Carucci a 48 ans et son utérus a été retiré en 2015, elle publie le vibrant « Midlife » (Monacelli) un album autoportrait où elle célèbre cette période la vie pendant laquelle « beaucoup de choses changes mais restent souvent aussi savoureuses ou parfois même meilleures ».

Dans ses ouvrages précédents, Elinor Carucci avait exploré de façon très intime et sans clichés la maternité et la parentalité. Dans Midlife, elle a employé la même approche pour partager ses expériences de la femme en milieu de vie: les changements inexorables du corps qui deviennent toujours plus apparents, les pressions et joies de son mariage, la maladie, les parents vieillissants. Tout cela dans la simplicité et l’authenticité de la vie quotidienne et domestique.

My uterus @ Elinor Carucci 2015

« My uterus », la photographie sans laquelle l’ouvrage n’aurait pas existé : cet utérus exposé et isolé représente la fin de sa fertilité, le choc de la procédure et les doutes et changements de perspective qui l’ont suivi “ J’ai dû passer par le processus de me redéfinir ”.

Eran and I, after 1998 @Elinor Carucci 2016

 

My mother wants me to forgive my daughter @ Elinor Carucci 2016

Si vous lisez l’anglais je vous recommande l’interview d’Elinor Carucci par Ann Neumann dans la Guardian – Les deux femmes débattent de l’impact de la ménopause sur notre apparence et le regard de la société sur nos corps et rôles.

Et si vous désirez vous procurer le livre, amazon.

 

Pour aller plus loin / Source: https://www.lensculture.com/articles/elinor-carucci-midlife

Commenter

* En utilisant ce formulaire vous acceptez le stockage et l'usage de vos informations par ce site internet.

Vous aimerez aussi

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Accepter Plus d'infos