Avoir la jambe légère? Dites oui au drainage lymphatique

Par Zoe Leonard

@ElleMcPhersonofficial sur son compte Instagram le 7 novembre.

Quelle photo !… Selon Elle McPherson (55 ans) le secret de ses jambes élancées n’est pas la position de l’appareil photo mais le drainage lymphatique. L’un des soins les plus recommandés à la ménopause par les professionnels de la beauté, le drainage lymphatique a de multiples effets bénéfiques.

 

Le rôle du système lymphatique est fondamental : il contribue entre autres à la détoxification des organes et du corps et aux réponses immunitaires ; il peut être perturbé par le bouleversement hormonal de la ménopause. Le drainage lymphatique peut alors s’avérer utile : il stimule la circulation de la lymphe pour relancer son activité.

Selon Cindy de CDesbrosses Institut à Linselles (59), de nombreuses femmes ont recours au drainage lymphatique esthétique à la ménopause ; elles viennent principalement pour des problèmes de jambes lourdes ou de cellulite. Cependant les bénéfices du drainage sont beaucoup plus larges :

  • Il apaise : une étude japonaise a démontré qu’une seule séance de drainage lymphatique (et même écourtée à 30 minutes) suffisait à faire baisser le niveau de cortisol, l’hormone du stress, et à diminuer toute sensation de douleur. Le drainage peut également soulager en cas d’insomnies liées aux bouffées de chaleur.
  • Il redonne de l’élasticité à la peau. Le drainage se fait sans huile : il mobilise la peau et renforce donc sa tonicité et son élasticité. Il est donc vivement conseillé en accompagnement d’un régime amaigrissant.
  • En cas de chirurgie (lifting par exemple), le drainage lymphatique est idéal pour préparer la peau en préopératoire et en post-opératoire afin de diminuer l’œdème et d’assouplir les cicatrices.

 

Au cours d’un drainage lymphatique, une esthéticienne* ou kinésithérapeute* mobilisera votre peau, sans huile ni crème, afin d’améliorer ou de rétablir la circulation de la lymphe dans les tissus sous-jacents. Le drainage s’effectue à partir de manœuvres circulaires de la main sur l’ensemble du corps, en suivant le sens de la circulation lymphatique et en variant la pression. C’est une technique de peau extrêmement douce, très différente des massages. Le toucher est superficiel et contrôlé, avec un rythme très régulier qui impose par sa monotonie le lâcher prise. Cela ne doit pas faire mal et la peau ne doit pas rougir.

 

Pour que le drainage soit efficace, Cindy recommande la qualité éprouvée de la méthode VODDER* et des séances de 60 minutes ; après 30 minutes seulement la lymphe commence à se liquéfier et va enfin pouvoir circuler.  Le protocole idéal est de faire dix séances d’attaque rapprochées et ensuite une séance par mois en entretien. Un investissement en temps aussi bien qu’en argent mais selon Cindy un bon investissement puisque au fur et à mesure des séances vous allez vous sentir plus à l’aise avec la beauté de votre corps, vous le réapproprier.

Voilà la motivation de CDesbrosses Institut : que les femmes se sentent mieux, plus jolies et mieux dans leur peau quand elles sortent de l’institut. Surtout au moment angoissant des changements liés à la ménopause.

En parallèle au drainage, il est recommandé de mettre en place d’autres mesures qui aideront à restaurer votre système lymphatique : diététique, exercice et hydratation bien sûr.

 

* Pour trouver un praticien de la méthode VODDER qualifié & référencé auprès de l’ADLV, c’est ici.

Commenter

* En utilisant ce formulaire vous acceptez le stockage et l'usage de vos informations par ce site internet.

Vous aimerez aussi

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Accepter Plus d'infos