Se réjouir de la Ménopause

Par Zoe Leonard

J’en avais rêvé – elle l’a fait. Qui de mieux que Kristin Scott Thomas en icône de la femme ménopausée moderne, plein de vie, d’énergie et de projets ?

Dans un épisode de la saison deux de Fleabag*, elle incarne Belinda une femme de 58 ans impeccable et « successful » qui nous fait rêver de la vie juste après la ménopause.

Voici la traduction en français du délicieux dialogue de Phoebe Waller-Bridge (qui, elle, incarne Fleabag le personnage principal) dans l’extrait ci-dessus.

« Les femmes sont nées avec la douleur intégrée au corps, c’est notre destin physique – douleurs menstruelles, seins douloureux, accouchement, vous voyez de quoi je parle. Nous la portons en nous tout au long de notre vie », dit Belinda.

« Les hommes ne l’ont pas. Ils doivent inventer des choses comme des dieux et des démons … ils créent des guerres pour pouvoir ressentir des choses et se toucher … Pour nous tout se passe ici (nos entrailles). En nous-même, nous avons des douleurs cycliques pendant des années.

Et puis, juste au moment où vous sentez que vous faites la paix avec tout cela. Que se produit-il?

La ménopause arrive. La @#&! de ménopause arrive… et c’est… La @#&! de chose la plus merveilleuse du monde.

Et oui, tout votre plancher pelvien tombe en ruine et oui vous avez @#&! de chaud et personne ne s’en soucie mais alors vous êtes libre, plus une esclave, plus une machine à régler constamment. Vous êtes redevenue simplement une personne, et opérationnelle en plus. »

 

« On m’a dit que c’était horrible, » dit Fleabg.

 

« C’est horrible mais ensuite c’est magnifique, » réponde Bélinda, « quelque chose dont on peut se réjouir. »

 

*Fleabag est une désopilante série britannique disponible sur Amazon Prime.

Commenter

* En utilisant ce formulaire vous acceptez le stockage et l'usage de vos informations par ce site internet.

Vous aimerez aussi

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Accepter Plus d'infos